Notre lac

«J'aurais pu être ce soir à Vérone, mais j'ai voulu voir le Lac de Garde, et je suis bien récompensé du détour
que j'ai fait à cette occasion»
 

Johann Wolfgang Goethe


 

Visiter le lac de Garde signifie rentrer dans une dimension particulière,  sortir du quotidien et vivre l’expérience de ce lac énorme (“notre mer” comme le définissent les touristes les plus attachés), profiter de sa végétation Méditerranéenne (les citronniers, les oliviers, les vignes, les cyprès), bronzer au soleil qui ne manque jamais et parcourir son histoire et la nôtre à travers les édifices d’ancien culte, les constructions de l’époque Romaine, les villas en style Liberty habitées par la noblesse de l’Europe centrale et les Resort internationaux modernes.   
 


Le lac de Garde est le plus important d’Europe, théâtre de faits historiques et lieu de villégiature, de sport et d’amusement. Il suffit de rejoindre ses côtes, admirer la couronne de collines qui en dessinent l’horizon, les couleurs d’une nature qui offre des pinceaux d’harmonie à chaque saison; il suffit de voir ses eaux limpides, balnéaires, prolifiques pour la pêche, pour comprendre pourquoi les plus grands écrivains se sont inspirés à ses atmosphères et pourquoi les touristes continuent à venir, du monde entier, pour profiter du climat, de la nature, des services et des infinies opportunités de divertissement.   

Ceux qui, dans le passé, étaient des bourgs de pêcheurs, sont aujourd’hui des villages animés par le tourisme cosmopolite qui, chaque année, fréquente les hôtels, les résidences et les campings. Les vieux bateaux à voile latine, à forme triangulaire, qui faisaient la navette d’une côte à l’autre du lac pour transporter les personnes et les choses, ont laissé la place aux bateaux filants, légers, rapides. Le lac des poètes, qui accueillit le poète latin Catullo, le poète-héro Gabriele D’Annunzio,  le romantique anglais Lord Byron, D.H. Lawrence et l’allemand Goethe et des milliers d’autres, aujourd’hui est encore source d’inspiration et lieu de délice.